« En bateau, on sait ou on ne sait pas… »

Un an avant de disparaître en mer d’Irlande Eric Tabarly écrivait dans Mémoires du Large, aux éditions de Fallois : « Naviguer est une activité qui ne convient pas aux imposteurs. Dans bien des professions on peut faire illusion et bluffer en toute impunité. En bateau, on sait ou on ne sait pas ».

Les deux marins qui me font l’honneur de me confier leurs souvenirs aujourd’hui sont du bois franc dont on faisait jadis tous les navires et que, de nos jours, pas moins de quatre-vingt chantiers bretons gardent encore à flot avec un savoir-faire éprouvé, du côté de Douarnenez ou de Paimpol, dans les traicts du Croisic ou sur le quai Malbert à Brest.

L’un, petit-fils du créateur des thoniers dundée à Groix, a embarqué comme mousse dès l’âge de 13 ans, par dérogation. Après avoir bourlingué de Bretagne en Provence, où il fit découvrir au public marseillais Stivell et Glenmor, puis, de retour au pays natal, avoir mis toute sa fougue au service du revival culturel et linguistique d’un peuple breton qui n’avait plus honte d’être lui-même, il a oeuvré au sauvetage du dernier dundée gréé, le Biche. Hier encore échoué sur l’estran comme un cachalot mort, le robuste bâtiment de travail fend de nouveau hardiment les vagues de la côte atlantique.

L’autre, fier enfant de Brest, a consacré toute sa vie professionnelle au monde de la pêche et des cultures marines et, parce que c’était aussi sa passion, fut un des premiers acteurs de la renaissance des vieux gréements, redonnant toute sa dignité au patrimoine maritime et s’attachant à faire naviguer ces bateaux immémoriaux été comme hiver pour garder vivant l’esprit de ceux qui jadis, pour gagner leur pain, souquaient et barraient à la seule force du vent.

Merci à tous deux de m’embarquer dans leurs aventures. Conter, raconter sans jamais trahir, telle est la promesse, tel est aussi le défi, car « en bateau, on sait ou on ne sait pas…»

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer